La FAF fait un geste fort envers sept clubs de Ligue 1

Réuni ce dimanche en visioconférence sous la présidence Kheïreddine Zetchi, le Bureau Fédéral de la Fédération algérienne de football s’est engagé à payer les arriérés de salaire de plusieurs ex-joueurs étrangers de sept clubs de Ligue 1, menacés de sanctions par la FIFA. Le montant de cette ardoise serait à l’ordre de 20 milliards de centimes. Cependant, les sept clubs concernés par cette décision à savoir, le MC Alger, MC Oran, l’ES Sétif, le DRB Tadjenanet, le NA Hussein Dey et l’ASA Ain M’lila, devront rembourser chacun, la FAF, soit a travers les revenus générés par les droits télé de la Ligue 1, soit par d’autres sources d’entrées d’argent comme le sponsoring, ou les primes de participations aux compétitions internationales. Ce n’est pas la première fois que la FAF se porte garante auprès de la FIFA pour régler l’ardoise des clubs de Ligue 1. L’instance de Kheïreddine Zetchi a volé récemment au secours de l’USM Bel Abbès et de la JS Kabylie pour leur éviter des sanctions au niveau de la FIFA.