Marchandage de matchs : la Ligue se constitue partie civile

L’affaire de l’enregistrement sonore impliquant le directeur général de l’ES Sétif, Fahd Halfaia et le l’agent de joueurs Nassim Saâdaoui, tous deux mis sous mandat de dépôt dimanche par le tribunal de Sidi M’hamed, continue de prendre de l’ampleur.

Dans une déclaration faite à l’APS, le vice-président de la Ligue de football professionnel (LFP), Farouk Belguidoum, a annoncé que l’instance dirigeante de la compétition nationale, s’est constituée partie civile dans cette affaire.

« La LFP s’est officiellement constituée partie civile dans cette affaire. Comme je l’ai dit auparavant, cet enregistrement sonore est un véritable scandale que nous dénonçons avec force », a-t-il affirmé.

publicité