Mise en conformité des statuts : la FAF dénonce une cabale

Dans un énigmatique communiqué  publié ce jeudi sur son site officiel, la Fédération algérienne de football (FAF) a dénoncé une cabale dont fait l’objet son projet de mise en conformité de ses statuts, sérieusement remis en question par la dernière circulaire ministérielle du MJS portant interdiction de toucher aux statuts des fédérations sportives.

Sans nommer le département de Sid Ali Khaldi ni une autre partie, l’instance fédérale a tenu à rappeler  que le projet en question a été lancé conformément à la feuille de route mise en place par la FIFA.

« Le projet de mise en conformité des Statuts de la Fédération algérienne de football (FAF) semble sérieusement déranger certains cercles qui se dépensent vainement et de manière sournoise à chahuter ce processus entamé en novembre 2019, avec comme point de départ la visite de travail effectuée par les représentants du Département conformité de l’instance internationale, en l’occurrence Mme Sarah Solemale (gouvernance services manager FIFA) et M. Rolf Tanner (juriste et chef de groupe FIFA). », écrit la FAF qui a réagi vigoureusement aux rumeurs faisant état d’une mise à l’écart des huit membres de la glorieuse équipe du FLN, de la future composante de l’assemblée générale de l’instance fédérale.

publicité

« Même la glorieuse équipe du Front de libération nationale (FLN) n’a pas échappé aux forces du mal qui, pour semer le doute et dénigrer encore une fois la FAF, ont laissé entendre que ce symbole de l’Algérie serait écarté de la future composante de son assemblée générale.»

A ce propos, la FAF dément non seulement ce genre fabulation, mais condamne cette attitude qui consiste à porter atteinte aux symboles de la nation, et la glorieuse équipe du FLN en est un. », ajoute la FAF qui rappelle que l’équipe du FLN est présente au sein du Bureau fédéral de la FAF à travers la personne de M. Mohamed Maouche, et « qu’elle le sera également au sein de l’Assemblée générale de la fédération avec ses huit membres toujours en vie, n’en déplaise aux négateurs de tout bord et aux ennemis de la nation. » Affaire (encore) à suivre.