Amendement des statuts : la FAF ignore la circulaire du MJS

La Fédération Algérienne de Football (FAF), semble faire abstraction de la fameuse circulaire du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), enjoignant aux Fédérations de s’abstenir de procéder à un quelconque changement statutaire ou réglementaire.

La preuve, l’instance fédérale a informé ce jeudi sur son site officiel qu’une réunion a été tenue mardi par la Sous-commission chargée de l’amendement du Code disciplinaire sous la présidence de Me Kamel Mesbah, tout en rappelant que le président de la FAF avait mis en place en janvier dernier une Commission Ad hoc composée de trois autres sous-commissions chargées pour leur part de la révision des Statuts, et de l’amendement du règlement des championnats des jeunes et les règlements du football.

Une sorte de défiance envers la tutelle dont la fameuse circulaire datant du 8 juin, indiquait noir sur blanc qu’il était « formellement interdit de procéder à la moindre modification dans leurs règlements intérieurs à l’approche des assemblées générales électives ». Pour bloquer le projet de la FAF, le département de Sid Ali Khaldi s’appuie sur l’article 59 du décret exécutif 14-330, fixant les modalités de fonctionnement des fédérations ainsi que leur statut type.

publicité

Or, la FAF considère que l’article en question ne lui interdit pas de procéder à la mise à niveau de ses statuts, d’autant plus  qu’elle estime que ce processus n’a pas été entamé lors de la dernière année olympique.

Voyant la circulaire du MJS comme une ingérence politique dans les affaires de la fédération, ce que la FIFA interdit formellement, Kheireddine Zetchi compte aller jusqu’au bout pour faire passer son projet d’amendement des Statuts de la FAF par le biais d’une Assemblée générale extraordinaire. A moins d’un retournement de situation de dernière minute.