La FAF va ester le président de l’USB en justice

La Fédération algérienne de football (FAF) a apporté ce mardi un cinglant démenti au président de l’US Biskra Farès Benaïssa concernant ses dernières déclarations dans lesquelles il prétend que l’instance fédérale lui a promis que son club allait participer à la prochaine édition de la Coupe de la CAF.

« La Fédération algérienne de football (FAF) dément encore une fois et formellement les déclarations tendancieuses et diffamatoires du président de l’US Biskra et rappelle que ce responsable n’a jamais été reçu par le Bureau fédéral, et encore moins bénéficié d’une quelconque assurance pour participer à la Coupe de la CAF. », a écrit la FAF sur son site officiel.

L’instance fédérale accuse même le boss de la formation des Ziban d’avoir voulu manipuler l’opinion sportive en omettant délibérément de préciser qu’il avait rencontré les membres du BF dans le cadre d’une réunion avec les représentants des clubs qui étaient encore en lice dans l’épreuve populaire avant son annulation.

publicité

« Le Secrétaire général ainsi que les membres de la Commission de la Coupe d’Algérie ont effectivement invité les huit équipes encore qualifiées aux quarts de finale de la Coupe d’Algérie pour leur annoncer que leur prime sera revue à la hausse, chose que le Président de l’USB a délibérément omis d’en parler. Hormis l’ESSétif, club déjà qualifié, les clubs présents à cette réunion à savoir l’USM Bel-Abbès, le Paradou AC, le WA Boufarik et l’ASM Oran ont été invités à exprimer leur position concernant une éventuelle participation à la Coupe de la CAF pour prise de décision au sein du Bureau fédéral. », ajoute la FAF qui indique avoir toujours « choisi les représentants algériens en Coupe de la CAF, loin de toute forme de pression. »

S’estimant être victime dans cette affaire, la FAF a décidé d’ester en justice le président de l’USB. « La Fédération algérienne de football a décidé de traduire devant les juridictions compétentes ce responsable qui doit assumer ses propos calomnieux et diffamatoires. », conclut l’instance de Kheireddine Zetchi.

A noter que le bureau fédéral a désigné la JS Kabylie comme deuxième représentant algérien à la prochaine édition de la Coupe de la CAF en sa qualité de quatrième de la Ligue 1 de la saison écoulée.