Équipe nationale : « Une grosse satisfaction » pour Belmadi

C’est un Djamel Belmadi soulagé qui s’est présenté vendredi soir devant la poignée de journalistes qui l’attendait à la salle de conférence du Wörthersee Stadion de Klagenfurt, après la victoire des Verts en amical face au Nigéria (1-0).

Le sélectionneur national avait émis avant le match quelques craintes pour cette première sortie de ses poulains après quasiment une année d’inactivité en raison de la pandémie de coronavirus. Des craintes qui ont fini par être dissipées après la prestation très correcte fournie par son équipe « B » face aux Super Eagles. « Aujourd’hui nous avons bien répondu physiquement et tactiquement face à un adversaire costaud et complet, qui laisse très peu d’espaces entre les lignes. Nous avons mis beaucoup d’intensité en milieu de terrain, en étant très bons dans le pressing, des choses qu’on a beaucoup travaillées durant toute la semaine. On a été quasi parfaits. Le mérite revient d’abord aux joueurs qui se sont donnés à fond pour exprimer pleinement leurs qualités. », a analysé Belmadi.

Le coach des Verts s’est exprimé également sur l’impressionnante série d’invincibilité qu’enchaîne son équipe depuis maintenant 20 matchs. « C’est une grosse satisfaction qu’on soit aujourd’hui une équipe difficile à jouer, a déclaré Belmadi. On finira par perdre un jour, mais quand ce jour arrivera, je veux que l’équipe adverse souffre. C’est un acquis qu’on doit préserver le plus longtemps possible. »

publicité

S’agissant des nouveaux joueurs qui ont apparu pour la première fois dans son onze où ceux qui ont pu rejouer après une longue absence, Djamel Belmadi s’est montré très satisfait de leur rendement. « J’ai beaucoup aimé le fait de pouvoir donner l’opportunité à de nouveaux joueurs. J’en tire même une grosse satisfaction. Abeid et Benkabla ont effectué un gros travail dans le cœur du jeu, en étant énormes dans le pressing et le harcèlement. Ils ont bien répondu au défi physique, tout en étant techniquement très propres. Benrahma à qui il ne manquait aujourd’hui que le but, était très en vue surtout en deuxième mi-temps, même s’il a été par moments un peu brouillon dans son jeu. », a-t-il affirmé.

Et d’enchainer : « Andy Delort a fait beaucoup de courses, et a sorti lui aussi un gros match. Farid Boulaya était très intéressant aujourd’hui. Il ne s’est pas caché. Il s’en est même bien sorti face à un adversaire qui laisse peu d’espaces. Je l’ai fait jouer en seconde période sur le coté droit parce que c’est un joueur polyvalent. Quant à Helaimia, il a eu une première mi-temps un peu délicate dans l’utilisation du ballon, sans doute à cause de la pression. Mais il s’est bien ressaisi en seconde période. Enfin, Oukidja a été très sûr de lui, même s’il n’a eu à faire pas grand-chose durant ce match. Mais le peu de chose qu’il a eu à faire, il l’a très bien fait. »

Enfin, le sélectionneur national s’attend d’ores et déjà à un match plus compliqué face au Mexique qui est un cran au-dessus par rapport au Nigéria. « Il va y avoir d’autres joueurs qui vont jouer. Ce qu’on a fait face au Nigéria peut servir d’un bon exemple pour le prochain match. C’était même un super test. Le Mexique est adversaire très vaillant qui presse quasiment sur toutes les parties du terrain, et qui va nous imposer une grosse intensité dans le jeu et un pressing constant. Il va falloir trouver des solutions. J’ai confiance en mes joueurs et je sais qu’ils sont capables de s’adapter. »