Paolo Rossi, héros italien du Mondial 82, est mort

Le légendaire footballeur italien Paolo Rossi, héros de la Coupe du monde 1982 remportée par l’Italie, est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l’âge de 64 ans.

Deux semaines après le décès de Diego Maradona, un autre ancien vainqueur de la Coupe du monde tire sa révérence. L’épouse de Paolo Rossi, Federica Cappelletti, a annoncé la triste nouvelle sur Instagram, en publiant une photo du couple avec la légende « Pour toujours », suivie d’un cœur.

Paolo Rossi était un véritable héros en son pays. C’est lui qui avait notamment porté l’Italie lors de la Coupe du Monde 1982, dont il avait été désigné meilleur joueur tout en terminant également meilleur buteur de cette édition avec six réalisations.

publicité

Un tournoi que Paolo Rossi n’aurait toutefois pas dû jouer en raison de sa suspension pour trois ans en mars 1980. Il était à l’époque impliqué dans le « Totonero », une affaire de scandale de matchs de football truqués et de paris illégaux en Italie. Après une réduction de sa sanction, il avait cependant été convoqué par le sélectionneur italien Enzo Bearzot pour le Mondial 1982 en Espagne, et ce, malgré le scepticisme de la presse et des tifosis.

Les médias italiens ont rendu hommage à celui qui était surnommé « Pablito ». « L’homme qui fit pleurer le Brésil », note le quotidien La Repubblica, en référence au fameux triplé inscrit par l’ancien buteur de la Juventus face à la Saleçao qui a permis à la Squadra Azzura d’accéder aux demi-finales de la compétition dans un match resté dans la légende (3-2).

Paolo Rossi fait partie du cercle restreint des joueurs qui ont gagné le Ballon d’Or. Il avait goûté à cette prestigieuse distinction individuelle en 1982, soit l’année de son grand mondial espagnol. Deux fois vainqueur du scudetto avec la Vieille Dame (1981-82 et 1983-84), il avait également remporté la Coupe des clubs champions au cours de la saison 1984-85.