Betis : l’appel du pied de Pellegrini à Mandi

L’entraîneur du Betis Séville Manuel Pellegrini, a reconnu ce jeudi la difficulté du club andalou à conserver Aissa Mandi en révélant que le capitaine des Beticos a une offre sérieuse de la part d’un club dont il n’a pas révélé le nom.

Considéré comme un élément fondamental dans le jeu de Manuel Pellegrini, l’international algérien n’est pas certain de poursuivre son aventure au sein du club andalou dont le contrat expire en juin. Celui qui compte déjà 166 matches officiels en tant que Verdiblanco depuis son arrivée au club durant l’été 2016, continue de maintenir le suspens concernant son avenir avec le Betis.

« Les discussions avec Aïssa durent depuis longtemps. Le joueur entretient de bonnes relations avec le président et le directeur sportif. Il n’a pas encore pris de décision, mais il a une offre. Ce serait bien s’il reste car c’est un joueur important pour nous », a déclaré ce jeudi le technicien chilien concernant l’avenir de son défenseur central.

publicité

La semaine passée, le président du Betis Ángel Haro s’était montré un peu agacé par la situation de Mandi, l’invitant à trancher sur son avenir avant la fin du mois. «J’ai un dialogue fluide avec Aïssa. C’est un grand professionnel, un bon joueur et c’est aussi le capitaine de notre équipe. Je suis convaincu qu’il n’a encore conclu avec aucune équipe, même s’il a le droit de le faire puisqu’il est en fin de contrat. C’est une décision vitale pour lui, savoir s’il doit continuer ou non dans cette ville encore plus longtemps. Il va prendre incessamment une décision. J’espère qu’avant la fin de ce mois, dans un sens ou dans un autre, et le problème sera résolu une fois pour toutes. », a déclaré Haro sur la chaîne Betis TV.