Zambie 3 Algérie 3 : les Verts résistent au massacre de l’arbitre

Qualifiée avant terme à la CAN 2022, l’équipe nationale version Djamel Belmadi a concédé ce jeudi soir le nul à Lusaka face à la Zambie (3-3) pour le compte de la 4e journée des qualifications.

En dépit de l’absence de plusieurs de leurs cadres, à l’image de Riyad Mahrez, Ismaël Bennacer, Aissa Mandi, Sofiane Feghouli et Ramy Bensebaini, les Verts ont réussi à prolonger leur incroyable série d’invincibilité en la portant désormais à 23 matchs, toutes compétitions confondues.

Mais les champions d’Afrique en titre aurait pu aspirer à un meilleur résultat n’était l’arbitrage scandaleux du Comorien Ali Mohamed Adelaïd qui les a privés d’une victoire certaine.

publicité

En effet, alors que les Verts menaient 3-2 à dix minutes de la fin de la partie, l’arbitre a sifflé un deuxième penalty imaginaire en faveur des Zambiens qui n’ont pas raté l’aubaine pour remettre les pendules à l’heure. Les Chipolopolos auraient pu l’emporter à, la dernière minute du temps réglementaire quand Abdellaoui a dégagé maladroitement un ballon qui est allé s’écraser sur la base du poteau gauche de M’Bolhi.

Un scénario frustrant pour l’équipe de Djamel Belmadi qui jusque-là a été portée par un grand Islam Slimani.Auteur d’un doublé et d’une passe décisive, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais qui effectuait son come-back en sélection après seize mois d’absence, a réussi un match époustouflant. Sa connexion avec Rachid Ghezzal en première période a fait des ravages au sein de la défense zambienne.

Le retour tonitruant de Slimani

Le show Slimani a commencé à la 19e minute lorsque l’ancien monégasque a servi à la limite du hors jeu le sociétaire de Besiktas pour l’ouverture du score. Six minutes plus tard, c’était au tour de Ghezzal de se muer en passeur décisif pour Slimani après un formidable exploit individuel.

Mais les hommes de Djamel Belmadi vont commettre la même erreur que lors du dernier match face au Zimbabwe à Harare en pêchant encore par relâchement dans les dernières minutes de la première période. Ceci leur a coûté un penalty généreux que Patson Daka a transformé imparablement (34e).

Après la sortie de Ghezzal pour cause blessure juste avant la pause, nos capés vont même encaisser un deuxième but sur balle arrêtée lorsque Clatous Chama a profité d’une mésentente de l’axe défensif pour tromper M’Bolhi (52e). Mais c’était sans compter cette fois-ci sur la force de caractère des Fennecs qui ont réussi rapidement à reprendre l’avantage grâce à l’inévitable Slimani, idéalement servi par Baghdad Bounedjah (55e). En marquant ses 31e et 32e réalisations sous les couleurs nationales, l’ex-joueur de Leicester City revient à seulement quatre unités du recordman des buts en sélection, Abdelhafid Tasfaout.

Sans ce cadeau offert en fin de match par le Comorien Ali Mohamed Adelaïd, les Zambiens n’auraient jamais pu revenir à la marque. Il n’empêche que ce coup de pouce de l’arbitre n’aura servi presque à rien pour les vainqueurs de la CAN 2012 qui se voient ainsi éliminer après la victoire obtenue un peu plus tôt par le Zimbabwe au Botswana (1-0).