JSK : les joueurs de nouveau en grève

Les joueurs de la JS Kabylie ont observé ce mercredi un mouvement de grève, leur deuxième depuis deux semaines, pour réclamer le paiement de leurs arrières.   

Décidément la crise financière qui étouffe le grand club de Djurdjura risque fort d’entraver sa bonne marche. Quelques jours seulement après le bon résultat nul ramené par les Canaris du Maroc en Coupe de la CAF face au tenant du trophée le RS Berkane (0-0), les coéquipiers de  Badreddine Souyad ont refusé de s’entraîner ce mercredi matin. Ils réclament à la direction du club le paiement de trois mois de salaire.

Cet arrêt de travail intervient à seulement quatre jours du match retour face à cette même équipe de Berkane pour le compte de la 4e journée de la phase de poules de la C3 et qui pourrait être décisif pour la qualification aux quarts de finale de la compétition.

publicité

La direction de la JSK a tenté vainement de sensibiliser ses joueurs sur la situation de blocage que traverse le club sur le plan financier due entre autres, au retard dans le paiement de sa quote-part des droits TV pour le compte de l’exercice footballistique 2019-2020.

Les pouvoirs publics doivent intervenir rapidement pour aider le club à régler ses problèmes d’autant plus que la JSK est entrain de représenter dignement l’Algérie sur le plan continental comme elle l’a d’ailleurs toujours fait.