Séisme dans le football européen: une Superligue sans clubs allemands ni français !

Mécontents de la réforme de la Ligue des champions, plusieurs clubs anglais, espagnols et italiens devraient annoncer dans les prochaines heures la création d’une Superligue européenne, révèle ce dimanche le New York Times.

Alors que l’UEFA doit officialiser dans la semaine à venir le nouveau format de sa Ligue des champions (qui passerait notamment de 32 à 36 participants en 2024), un groupe mené par la Juventus, le Real Madrid, Manchester United et Liverpool devrait annoncer dans les prochaines heures un projet indépendant de Superligue européenne.

La future compétition ne comportera pour le moment ni représentants français ni allemands. A ce jour, le Bayern Munich, le Borussia Dortmund ou encore le Paris Saint-Germain n’auraient pas donné leur accord pour intégrer cette compétition qui marquerait une fracture nette entre les mastodontes du continent et l’UEFA. Mais d’autres mastodontes du vieux continent tels l’Inter et l’AC Milan (Italie), le FC Barcelone et l’Atlético Madrid (Espagne) Manchester City, Chelsea, Arsenal et Tottenham (Angleterre), auraient déjà signé l’avant-projet qui comporte 12 clubs au moins, pour s’inscrire dans cette compétition titanesque, avec comme ambition de réunir 20 équipes.

publicité

Cette nouvelle compétition changerait profondément l’approche des droits TV et de l’économie du monde du football. L’annonce viserait à contrecarrer les plans de l’UEFA. L’instance européenne serait déjà en pleine réunion de crise.