La FIFA réagit à l’annonce de la création de la Super Ligue !

La FIFA n’a pas tardé à réagir à l’annonce officielle de la création de la Super Ligue européenne par 12 clubs. Dans un communiqué publié dans la nuit de dimanche à lundi, l’instance mondiale dit désapprouver le projet, au nom des principes du football.

« La Fifa ne peut que désapprouver une Ligue européenne fermée et dissidente hors des structures du football », a réagi la Fédération internationale après l’annonce du lancement par douze clubs européens de leur « Super League », une compétition privée visant à remplacer la Ligue des champions.

« La Fifa veut clarifier qu’elle se positionne fermement en faveur de la solidarité dans le football et d’un modèle de redistribution équitable », écrit encore l’instance basée à Zurich. « La Fifa se positionne toujours en faveur de l’unité dans le football mondial et appelle toutes les parties impliquées dans des discussions houleuses à engager un dialogue calme, constructif et équilibré pour le bien de ce jeu. »

publicité

Douze des plus grands clubs européens ont annoncé dimanche tard dans la soirée la création d’une Super Ligue semi-fermée, qui va mettre à mal la Ligue des champions et son projet de réforme par l’UEFA. Ces clubs fondateurs sont l’AC Milan, Arsenal, l’Atlético de Madrid, Chelsea, le FC Barcelone, l’Inter Milan, la Juventus de Turin, Liverpool, Manchester City, Manchester United, le Real Madrid et Tottenham. Trois clubs supplémentaires seront invités à les rejoindre avant le début de la saison inaugurale qui démarrera aussitôt que possible ». Aucun club français, ni allemand n’est donc pour l’instant concerné par cette révolution.

L’instance européenne avait un peu plus tôt fait montre de son désaccord face à cet acte de dissidence. Elle est allée jusqu’à brandir des menaces, comme l’exclusion des clubs des autres compétitions ou encore l’interdiction possible, pour les joueurs disputant la Premier League, de jouer les compétitions internationales de sélections comme l’Euro ou la Coupe du monde. Mais La FIFA n’a pour le moment pas brandi de telles menaces.

Le format dévoilé

Il y aura donc 15 clubs et non 12 qui seront présents constamment dans cette épreuve, plus 5 autres additionnels qualifiés chaque année à travers un système basé sur leur performance de la saison précédente. Les matchs se disputeront en semaine et que clubs qui continueront de jouer dans leurs championnats nationaux « préservant ainsi le calendrier traditionnel des matchs qui reste au cœur de la vie des clubs ».

La saison démarrera en août avec la participation des clubs répartis en deux groupes de dix qui joueront leurs matchs aller et retour. Les trois premiers de chaque groupe se qualifient automatiquement pour les quarts de finale. Les 4ème et 5ème de chaque groupe jouent un barrage pour les deux derniers tickets de quarts de finale. Des playoffs aller et retour aura lieu jusqu’à la finale qui se jouera en match simple, fin mai, sur terrain neutre.

C’est le président du Real Madrid Florentino Pérez, qui a été nommé à la tête de cette Super Ligue. « Nous allons aider le football à tous les niveaux pour l’amener à occuper la place qu’il mérite. Le football est le seul sport global et le seul à compter 4 milliards de fans et notre responsabilité, en tant que grands clubs, est de satisfaire les attentes des supporters », a réagi le patron merengue à cette grande révolution que s’apprêtent à faire les « douze » dans le monde du football.