Liga : un Aïssa Mandi impérial face au Real

Le Real a lâché ce samedi soir deux précieux points sur son terrain contre le Betis Séville (0-0) pour le compte de la 33e journée de Liga. Un résultat qui pourrait coûter cher aux Merengue dans la course au titre.

Si l’équipe de Zinédine Zidane s’est montrée incapable de prendre à défaut la défense du Betis c’est la faute à un Aïssa Mandi des grands soirs. Véritable patron de l’arrière-garde andalouse, l’international algérien a été impérial durant tout le match. Il a complètement muselé Karim Benzema qui n’a eu quasiment aucune occasion franche durant les 90 minutes de la partie.

A noter qu’avec 172 matchs sous les couleurs du Betis Aïssa Mandi est devenu le deuxième joueur étranger le plus capé de l’histoire du club andalou juste derrière le Brésilien Denilson (207).

publicité

Mais vu sa prestation XXL, ce soir au stade Alfredo-Di-Stéfano, le champion d’Afrique 2019 qui sera libre l’été prochain, risque fort de se passer de ce record en rejoignant un club plus huppé. D’autant plus que son nom est déjà évoqué du côté du Barça…