Visé par une enquête de l’UEFA, Ibrahimovic risque trois ans de suspension !

L’UEFA a ouvert lundi une enquête disciplinaire contre l’attaquant de l’AC Milan Zlatan Ibrahimovic en raison de son « possible intérêt financier dans un site de paris » depuis 2018.

L’instance européenne a annoncé ce lundi avoir nommé un inspecteur interne pour enquêter sur « une potentielle violation » de son règlement disciplinaire en raison d’un « intérêt financier présumé dans une société de paris ».

Le quotidien suédois Aftonbladet affirme que la société de Zlatan Ibrahimovic, Unknown AB, possède depuis 2018 10% des actions du Gameday Group DLC, actionnaire unique du site de paris sportifs Bethard.com. Ce site ne permet pas de parier sur la Serie A, mais il permet en revanche de parier sur les matchs de la sélection suédoise..

publicité

Or, une telle participation serait en totale contradiction avec les règles de l’UEFA et de la FIFA. Ibrahimovic (39 ans) a d’ailleurs fait son retour en mars avec l’équipe nationale suédoise pour disputer l’Euro cet été (11 juin-11 juillet). Il a ainsi participé à deux rencontres qualificatives pour la Coupe du monde 2022, contre la Géorgie puis contre le Kosovo, sur lesquelles il était possible de parier.

Zlatan Ibrahimovic risquerait ainsi une amende de plusieurs millions d’euros, ainsi que trois ans de suspension.  Pour l’heure, l’UEFA a simplement précisé avoir désigné « un inspecteur éthique et disciplinaire » pour enquêter sur « une violation potentielle des règles disciplinaires de l’UEFA » par l’ancienne star du PSG, qui vient de prolonger pour une saison avec le club milanais.