Ligue des champions: Chelsea, ultime obstacle sur la route de Mahrez et City

Pour la troisième fois de l’histoire, la finale de Ligue des champions opposera deux clubs anglais.

Après Manchester City, tombeur la veille du PSG grâce à un doublé de Riyad Mahrez (1-2, 2-0), c’était au tour mercredi soir de Chelsea, de valider son billet  pour Istanbul  en écartant  le Real Madrid (1-1, 2-0).

Dans une demi-finale retour qu’ils ont maîtrisé avec brio, les Blues se sont offert le scalp du recordman de l’épreuve grâce à des réalisations de Timo Werner (28e) et Mason Mount (85e). Les hommes de Thomas Tuchel auraient même pu l’emporter sur un score plus large si Thibaut Courtois n’avait pas stoppé un nombre incalculable de ballons devant sa cage.

publicité

Qu’importe, Chelsea a réussi l’essentiel en accédant à sa troisième finale de Ligue des champions, après une première perdue en 2008 aux tirs au but face à Manchester United et une autre gagnée en 2012 contre le Bayern Munich à l’issue également des penalties.   

Les Londoniens tenteront donc de mettre la main sur leur deuxième sacre le 29 mai à Istanbul contre le futur champion d’Angleterre qu’ils affronteront justement ce samedi à l’Etihad Stadium. Un succès suffira aux Citizens pour être sacrés en Premier League pour la septième fois de son histoire.

Quoiqu’il en soit, Chelsea se présente dans cette finale comme un sacré morceau pour Riyad Mahrez et les Citizens puisque ce même adversaire les avait privés il y a deux semaines d’un possible quadruplé historique en demi-finale de la Coupe d’Angleterre (0-2). Si Manchester City part avec les faveurs des bookmakers, Chelsea a démontré lors des demi-finales face au Real qu’elle reste une équipe très compacte, capable de déjouer n’importe quel adversaire.