Ligue 1 : défalcation de quatre points au RCR et un à l’ESS

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a rendu son verdict jeudi soir concernant l’affaire RC Relizane-ES Sétif en décidant de pénaliser les deux clubs.  

Ainsi, le Rapid s’est vu infliger une défalcation de trois points au RC Relizane pour avoir aligné un joueur suspendu, lors de la réception de l’ES Sétif (2-2), pour le compte de la 22e journée de Ligue 1.

Après « vérification approfondie », la commission de discipline a estimé que le joueur Koulkheir Younes a bel et bien reçu quatre 4 avertissements. « Après l’audition du secrétaire général du club RCR, il a reconnu avoir aligné un joueur suspendu par erreur », indique la LFP dans un communiqué publié sur son site officiel.

publicité

Concernant les réserves formulées contre l’autre joueur du RCR Gherbi Sabri, la commission de discipline a confirmé qu’il a « cumulé 4 avertissements au cours des rencontres jouées dans la catégorie séniore du championnat, Conformément à l’article 43 du code disciplinaire, ce joueur a déjà purgé la suspension automatique pour un match ferme lors de la rencontre du 1/8 de finale de la coupe de la ligue RCR-MCO du 30 avril 2021 ». En plus de la défalcation de trois points, la CD a également annulé le résultat du match, sans attribuer le gain à l’ESS.

Le joueur incriminé Koulkheir Younes a écopé quant à lui de quatre matchs de suspension ferme, en sus de la sanction initiale un match ferme. Alors que le secrétaire général du RCR Djawed Bouabdallah a écopé d’un mois de suspension ferme avec interdiction du terrain et des vestiaires, plus 300.000 DA d’amende pour le club.

Dans la deuxième affaire traitée par la CD, cette dernière a donné match perdu à l’ESS pour n’avoir pas présenter des résultats tests Covid-19 moins de 72 heures du coup d’envoi de la rencontre. « La commission a considéré que le club ESS n’a pas respecté l’obligation de présenter des résultats tests Covid-19 moins de 72 heures du coup d’envoi de la rencontre, donc l’équipe ESS a joué le match sans se soumettre à des tests PCR/ antigénique ce qui constitue une infraction grave ».

« Cette manière d’agir est considérée comme une négligence très grave et porte atteinte à la santé de l’ensemble des personnes participants à l’organisation et au déroulement de la rencontre », précise la LFP.

La CD a pris la décision d’annuler le résultat du match, tout le déclarant perdu pour l’Entente (2-0), sans attribuer le gain à l’équipe RCR, plus 1.000.000 dinars d’amande pour le l’ESS. Quant au manager Covid-19 du match en question en l’occurrence, Louled Abdelkrim, il  a écopé d’un an de suspension ferme de toute activité en relation avec le football à partir du 20 mai 2021.

Après la défalcation de son point obtenu à Relizane, le leader sétifien compte désormais 43 points à son actif, alors que le Rapid dégringole à la 15e avec 21 unités.