Ligue des champions: Chelsea brise le rêve de Mahrez et City

Chelsea a remporté ce samedi la Ligue des champions en s’imposant 1-0 devant Manchester City dans une finale 100% anglaise disputée à Porto. C’est le deuxième sacre européen des Blues après celui remporté en 2012 face au Bayern aux tirs au but.
Malgré un très beau parcours la phase de poules puis lors des matchs à élimination directe, Riyad Mahrez et Manchester City ont échoué à mettre la main sur leur premier trophée de Ligue des champions. Carrément fantomatique durant cette finale hormis une frappe qui a frôlé la lucarne dans les derniers instants de la partie, le Fennec a vu son rêver européen se briser dans l’ancien antre de son illustré aîné Rabah Madjer. Ce dernier reste donc à ce jour le seul joueur algérien à avoir soulevé la fameuse Coupe aux grandes oreilles.
Mis sous l’éteignoir par Ben Chilwell, le capitaine des Verts a manqué d’inspiration durant cette finale maîtrisée de bout en bout par les Londoniens. Plus entreprenante en première période, l’équipe de Thomas Tuchel a vu ses efforts être récompensée peu avant la pause sur un but de Kai Havertz (42e), deux minutes seulement après avoir pourtant perdu son expérimenté défenseur central Thiago Silva pour cause de blessure. Lancé en profondeur dans l’axe depuis le rond central par Mason Mount, l’international allemand, a évité la sortie d’Ederson pour marquer dans la cage vide.
Assommé par cette ouverture du score, Manchester City n’est jamais parvenu à revenir dans le match parce que Pep Guardiola s’est montré incapable de répondre au défi tactique proposé par son homologue allemand Thomas Tuchel et ce, pour la troisième fois de suite en l’espace d’un mois.
Après avoir perdu dans la dernière demi-heure du match leur maître Kevin de Bruyne après un terrible choc avec Antonio Rüdiger, les Citizens ont fini par abdiquer devant la puissance physique de leur adversaire qui était même passé tout prés du KO sur une pichenette de Christian Pulisic (72e).

Malheureux finaliste lors de la précédente édition avec le PSG qui l’a viré au milieu de la saison, Thomas Tuchel a pris une sacrée revanche sur le sort.