Algérie 4 Mauritanie 1: les Verts à un match du record de la Côte d’Ivoire

La sélection algérienne a parfaitement négocié son premier match amical de la fenêtre FIFA en battant 4-1 la Mauritanie, ce jeudi soir à Blida.

Malgré un onze de départ complètement remanié aligné par Djamel Belmadi avec notamment un axe central inédit composé par Bedrane et Touba dont c’était la première apparition sous le maillot national, les Verts n’ont fait qu’une bouchée de la sélection classée 101e au classement FIFA.

Pourtant, l’équipe dirigée par l’ex-coéquipier de Moussa Saib, Corentin Martins, a donné du fil à retord aux champions d’Afrique en titre durant la première période grâce notamment à un pressing haut. Un premier half durant lequel, les coéquipiers du revenant Youcef Atal n’ont tiré qu’une seul fois au but, mais cela a suffi pour faire mouche. C’était à la 40e minute lorsque Feghoul s’est pris à deux fois pour battre de la tête Namori Diaw après une première tentative repoussée par la barre transversale.

publicité

En faisant sauter le verrou mauritanien juste avant la pause, les Fennecs ont abordé la seconde période avec beaucoup plus de sérénité. Pourtant, nos capés se sont fait rejoindre au score après une bourde monumentale d’Alexandre Oukidja qui a profité à Sidi Yacoub pour marquer sur une frappe lointaine (57e). Mais cette égalisation n’a pas fait trop douté les joueurs algériens puisque sur la remise en jeu, Feghouli a redonné rapidement l’avantage à son équipe en s’offrant le doublé sur une frappe croisée après un magnifique service de Slimani.

La dernière demi-heure de jeu va être à sens unique surtout après les changements opérés par Belmadi qui a notamment incorporé Adam Ounes et Baghdad Bounedjah qui sont allés chacun avec son but. Le premier en concluant un superbe travail sur le côté gauche de Zinédine Ferhat (60e). Alors que le second a profité d’une offrande de son complice de toujours Youcef Belaili, pour sceller définitivement le sort de la partie (70e).

Les Verts l’auraient pu emporter sur un score plus large n’était l’excès de précipitation de ses attaquants à l’image de Bounedjah qui est passé tout prés du doublé (81e).

En portant désormais son incroyable série d’invincibilité à 25 matchs, l’équipe de Djamel Belmadi n’est qu’à une seule unité du record africain détenu par la Cote d’Ivoire. Ses deux prochains adversaires, le Mali et la Tunisie, sont les seuls obstacles qui restent sur son chemin pour effacer les Éléphants des tablettes.