Tunisie 0 Algérie 2: les Verts de Belmadi un peu plus dans l’histoire

La sélection algérienne s’est imposée assez facilement contre son homologue tunisienne en match amical disputé ce vendredi soir à Radés (2-0). En rallongeant sa série d’invincibilité à 27 matchs, l’équipe de Djemel Belmadi bat ainsi le record africain dans ce registre qu’elle partageait jusque-là avec la Côte d’Ivoire.

Décidément les Verts sont injouables. Après avoir étrillé la Mauritanie (4-1) et maîtrisé le Mali (1-0) malgré une mauvaise prestation, les coéquipiers de Riyad Mahrez ont conclu leur série des matchs amicaux de la fenêtre FIFA de juin sur une démonstration de force face à la Tunisie. Les champions d’Afrique ont mis moins d’une demi-heure seulement pour sceller le sort de ce 45e derby maghrébin sur des buts de Baghdad Bounedjah (19e) et Riyad Mahrez (28e), après avoir étouffé leur adversaire au prix d’un terrible pressing.

L’attaquant d’Al-Sadd a profité d’une belle remise de la tête de son complice Youcef Belaili consécutivement à une longue ouverture de Djamel Benlamri pour fusiller Moez Hassen d’une reprise en demi-volée à bout portant. Quant à la star de Manchester City, elle a fait le break sur un coup franc astucieux joué en deux temps avec le même Belaili qui a transpercé le mur tunisien. Un coup de pied arrêté qui n’est pas sans rappeler celui inscrit par Mahrez avec les Citizens au Parc des Princes lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions.

publicité

En menant aisément au score, nos capés ont choisi de gérer tranquillement la suite des débats devant une fantomatique équipe tunisienne qui n’a frappé qu’une seule fois au but au cours de cette première période. C’était juste avant la pause, lorsque sur un raid solitaire, Wahbi Khazri a tenté une frappe à l’entrée de la surface, captée sans difficulté par Rais M’bolhi (42e).

La seconde période va être légèrement à l’avantage des Aigles de Carthage qui ont jeté toutes leurs forces dans la bataille dans l’espoir de revenir dans le match. Mais l’arrière-garde bien articulée autour de Rais M’bolhi, ne laissait rien passer. Hormis un tir excentré du milieu de terrain de la Juventus Hamza Rafia dévié par le gardien algérien en corner (50e), les Tunisiens ne se sont pas montrés vraiment dangereux. Ils étaient même à deux doigts d’encaisser un troisième but sur un autre coup franc exécuté cette fois par Youcef Belaili qui a raté de peu la lucarne droite de Moez Hassen (53e).

Djemel Belmadi pouvait alors se permettre le luxe de tourner son effectif dans la dernière demi-heure du match, ce qui explique sans doute la baisse de rythme des Fennecs qui ont dû évoluer en infériorité numérique en fin de partie suite à l’expulsion du rentrant Adlène Guedioura pour cumul de cartons (88e). Qu’importe, puisque les Verts tenaient déjà leur record africain d’invincibilité qui leur permet de rentrer un peu plus dans l’histoire du football continental. De bon augure à deux mois de la campagne des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.