Belmadi, veni, vidi, vici !

Le sélectionneur national Djamel Belmadi était tout content après la belle victoire enregistrée par son équipe vendredi soir à Radés face à la Tunisie (2-0). Un résultat qui permet aux Verts de battre le record africain d’invincibilité.

«C’est un vrai derby, on l’avait dit, on savait que ça allait être un match difficile, contre une bonne équipe tunisienne. Dieu merci, on est venus ici chercher la victoire et on a atteint notre objectif, car on voulait vraiment le gagner ce match. C’est bon pour nous pour plusieurs raisons: pour la confiance, pour cette invincibilité, pour récompenser le travail de ces joueurs. Cela fait trois ans que je suis avec eux, ils continuent d’avoir faim, de vouloir toujours progresser. Lhamdoullah», s’est exprimé le coach des Verts à la fin de la rencontre au micro de la télévision tunisienne.

Invité à livrer son analyse du match notamment sur la première demi-heure de folie qui a permis à ses joueurs de faire plier son adversaire, Belmadi a mis surtout l’accent sur l’aspect tactique qui a fait la différence: «Nous avons mis un système tactique qui a empêché l’adversaire de jouer et d’effectuer ses habituelles sorties de balle. On a su comment les presser, en allant les chercher dans leur camp pour les mettre en difficulté, ce qui nous a permis de marquer ces deux buts », a-t-il répondu, tout en soulignant avoir très bien étudié le jeu des Aigles de Carthage. «On sait que c’est une équipe qui aime sortir court, avec cette confiance. Ils ont des joueurs qu’ils le font assez bien. Donc, on était décidés à leur faire ce que ne leur a pas fait avant nous le Congo qui par exemple, a trop laissé cette équipe tunisienne sortir. Nous on ne voulait pas ça, on a préféré aller les chercher.»

publicité

S’agissant de la deuxième mi-temps qui a vu son équipe baisser son rythme, ce qui a permis à son adversaire de dominer les débats, Djamel Belmadi dira : «C’est vrai qu’en deuxième mi-temps, sur certaines situations, ils ont eu un peu la possession de balle, mais qui était stérile puisqu’il n’y a pas eu vraiment d’occasions franches de leur part. Mais on eu quand même des situations pour gagner par 3-0 ou 4-0, il faudrait revoir le match, il y a des situations où on était un petit peu à côté, des situations avec des hors jeu litigieux. mais dans l’ensemble on a eu ce qu’on voulait devant une bonne équipe tunisienne », a-t-il conclu.