Euro 2021: le Danemark sur les traces de l’invité surprise

Le Danemark a rejoint l’Espagne et l’Italie au dernier carré de l’Euro 2021 après sa qualification face à la République Tchèque ce samedi à Bakou (2-1).

Incroyables Vikings ! Battus lors de leur deux premiers matchs de l’Euro par la Finlande (1-0) puis par la Belgique (2-1), les Danois ont réussi l’exploit de se hisser jusqu’en demi-finales de la compétition en s’offrant leurs homologues tchèques dans un quart de finale, maitrisé de bout en but par les hommes de Kasper Hjulmand.

Jamais une équipe n’avait atteint ce stade de la compétition après avoir perdu ses deux premiers matchs en phase de poules. Mais impossible n’est pas danois. Après le choc provoqué par l’arrêt cardiaque de Christian Eriksen et deux défaites inaugurales, les Kasper Schmeichel ont réussi à trouver un nouveau souffle grâce à un état d‘esprit hors normes qui rappelle celui affiché par leurs glorieux aîné, lors de leur sacre historique au championnat d’Europe 1992 durant lequel ils ont participé en tant qu’invité surprise, suppléant la défection de l’ex-Yougoslavie. La preuve, les Danois sont passé de statut d’outsider à un candidat sérieux pour le sacre final. Leur prestation face à la République Tchèque laisse à penser qu’ils auront encore des choses à montrer pour la suite de leur parcours.

publicité

Après avoir surpris tôt leur adversaire sur une belle tête croisée de Thomas Delaney (5e),les Rouge et Blanc ont étouffé leur adversaire durant la première période, et c’est le plus logiquement du monde que Kasper Dolberg a ajouté un second but juste avant la pause, en coupant au second poteau un magnifique centre de l‘extérieur du pied de Joakim Mæhle (42e).

Malgré la réduction du score de Patrik Schick qui a rejoint Cristiano Ronaldo en tête du classement des buteurs avec cinq réalisations (49e), la République Tchèque n’a jamais donné l’impression de pouvoir revenir à la marque, même si Jakub Jankto s’est offert une grosse occasion pour égaliser (72e).

En préservant son maigre acquis jusqu’au bout, le Danemark a gagné haut la main le droit de défier en demi-finale, le vainqueur du match entre l’Ukraine et l’Angleterre. De quoi remplir de fierté Christian Eriksen dont le malaise survenu en début de la compétition, aura provoqué un véritable électrochoc chez ses coéquipiers qui peuvent désormais rêver d’un sacre improbable dans cet Euro, décidément ouvert à tous les paris.