Copa America : l’Argentine rejoint le Brésil en finale !

L’Argentine a rejoint dans la nuit de mardi à mercredi le Brésil en finale de la Copa America après sa victoire aux tirs au but contre la Colombie (1-1, 3-2).

Il y aura bel et bien un Superclasico Brésil-Argentine en finale de l’édition de 2021 de la Copa America le 11 juillet au Maracana, et ce, pour la onzième fois de l’histoire de la compétition. Dans une demi-finale qu’elle a dominé dans sa majeure partie, l’Albiceleste a du recourir à la fatidique séance des tirs au but pour valide’ son billet qualificatif contre une coriace équipe colombienne. Pourtant, l’équipe de Lionel Scaloni a ouvert tôt le score grâce à Lautaro Martinez sur la cinquième passe décisive du tournoi (un record) de Lionel Messi.

L’Argentine aurait pu faire le break en première période mais le gardien des Cafeteros, David Ospina a maintenu son équipe à flot grâce à deux parades exceptionnelles dont une sur une tête à bout portant de Nico Gonzalez (43e). Entre temps, les hommes de Reinaldo Rueda ont touché le poteau et la barre transversale, en l’espace d’une minute, D’abord sur un tir contré de Wílmar Barrios (35e) puis une tête de Yerri Mina (36e)

publicité

Grâce à une forte domination dans le premier quart d’heure de la seconde, la Colombie va même réussir à égaliser par le biais du Luis Díaz qui s’est joué de Nicola Otamendi avant de battre Emiliano Martinez (61e).

Mais l’Argentine a repris le contrôle du ballon durant les 30 dernières du match. Lautaro Martínez aurait pu s’offrir le doublé suite à une offrande de Di Maria. Mais l’attaquant de l’Inter a vu son ballon être dégagé sur la ligne des buts par un défenseur colombien (73e). Touché à une cheville en première période, Lionel Messi s’est procuré lui aussi une grosse occasion en tirant sur le poteau (81e).

Comme Il n’y a pas de prolongations en Copa America, ni en quarts ni en demies, l’Argentine s’en est remise au talent de son gardien lors de la séance des tirs au but. Un exercice durant lequel le portier d’Aston Villa a emprunté à son capitaine le costume de sauveur, pour stopper trois essais.

Finaliste malheureux à trois reprises en Copa America sous l’ère Messi (2007, 2015 et 2016), l’Argentine tentera dimanche prochain à Rio, de remporter son premier trophée depuis 1993. Seul le Brésil, pays hôte, d’un certain Neymar, se dresse désormais sur son chemin pour aller au bout de son rêve. Messi ses coéquipiers réussiront-ils à vaincre le signe indien face à leur ennemi juré sud-américain ? Réponse dans la nuit de samedi à dimanche au mythique stade de Maracana.