Coupe de la CAF: la Coupe pour le Raja, les honneurs pour la JSK

La JS Kabylie s’est inclinée ce samedi face au Raja Casablanca (1-2) en finale de la Coupe de la Confédération disputée au stade de l’Amitié de Cotonou, au Bénin. Les Canaris échouent ainsi à décrocher leur septième étoile continentale.

La JSK peut nourrir des regrets d’avoir laissé filer un trophée qu’elle pouvait gagner dans cette finale en dominant nettement son adversaire comme en témoigne cette large possession du ballon (67%). Mais les Jaune et Vert ont payé très cher leu entame de match catastrophique durant laquelle ils ont encaissé deux buts coup sur coup en l’espace de neuf minutes signés Rahmi (5e) et Malango (14e). Le mauvais alignement de la défense des Canaris a failli même profiter encore aux Aigles de Casablanca pour ajouter d’autres buts dans la foulée.

Il a fallu attendre la deuxième mi-temps pour voir les lions de Djurdjura revenir fort dans le match, grâce notamment aux réglages tactiques de leur entraîneur à travers l’incorporation de Rezki Hamroune, un attaquant, à la place de Malik Raiah, un milieu de terrain. D’ailleurs, la JSK ne tardera pas à réduire la marque sur un superbe enchaînement du revenant Zakaria Boulahia (46e). Les Kabyles vont même avoir un gros temps fort puisque le rentrant Hamroun était à deux doigts de remettre les pendules à l’heure (56e et 58e). On pensait que l’expulsion du joueur rajaoui Omar Arjoune pour jeu dangereux (63e) allait constituer le tournant du match. Malheureusement, les coéquipiers de Souyad n’ont pas su profiter de leur supériorité numérique pour menacer davantage les buts adverses. Bien au contraire, c’est le Raja qui est parvenu à se créer les occasions les plus dangereuses dans cette fin de partie (74e et 90e).

publicité

Malgré un dernier siège autour des buts de Zniti, la JSK a fini par tomber avec les armes, laissant son adversaire triompher et succéder ainsi à l’autre formation marocaine, le RS Berkane, au palmarès de cette Coupe de la CAF. Mais, l’équipe de Denis Lavagne peut être fière du formidable parcours qu’elle aura effectuer dans cette compétition, alors que personne n’avait misé une pièce sur elle en début de saison. Il reste maintenant aux Kabyles de se concentrer sur le championnat et surtout sur la finale de la Coupe de la Ligue face à Magra durant ils ont plus de chance de finir la saison avec un titre.