ES Sétif: Nabil Kouki croit toujours au titre

L’entraîneur de l’ES Sétif Nabil Kouki, pense que son équipe reste capable de coiffer sur le fil l’actuel leader, le CR Belouizdad, quand bien même celui-ci risque de creuser l’écart à sept points, en cas de succès face à la JS Kabylie ce vendredi en match retard.

A quatre journées de la fin du championnat, l’Entente semble avoir décroché dans la course au titre. Alors que les Noir et Blanc disposaient d’un matelas confortable au milieu de la phase retour, ils ont fini par être devancés par le champion en titre, auteur d’une remontée fulgurante dans le classement général. Après avoir enchaîné mardi soir à Chlef (1-1), son sixième match sans victoire, la bande à Kouki accuse désormais quatre points de retard sur le CRB et cet écart risque de devenir plus important ce vendredi à l’occasion de la mise à jour du calendrier.

Pourtant, le coach sétifien croit encore dur comme fer aux chances de son équipe de remporter le titre. « On a pris un point en déplacement face à une équipe qui lutte pour sa survie parmi l’élite, c’est mieux que rien. C’est vrai que nous accusons quatre points de retard sur le premier, mais nous sommes toujours vivants dans cette course au titre. Il ne faut pas oublier qu’il reste encore quatre journées à jouer où tout reste possible, surtout qu’il y a quatre ou cinq équipes qui peuvent jouer le titre », a déclaré le technicien tunisien qui avait un message à faire passer dans cette dernière ligne droite dans la course au titre. « Je souhaite seulement que l’éthique sportive soit respectée lors de ces quatre dernières journées pour que le meilleur puisse l’emporter. Au risque de me répéter, nous sommes toujours vivants et on reviendra fort inchallah. »

publicité