Barça: Laporta explique le départ de Messi

Très attendu après l’annonce fracassante du départ de Lionel Messi, Joan Laporta a pris ce vendredi la parole en conférence de presse afin de dévoiler les raisons de la non-prolongation de la star argentine avec le Barça.

Le président du club catalan a longuement expliqué que la raison principale du départ inattendu de la Pulga est d’ordre financier, mettant ainsi en avant la situation économique « affreuse » des Blaugrana. «Je suis là pour vous donner les raisons de notre communiqué au sujet de Lionel Messi. Nous nous sommes heurtés à un contexte financier hostile. Avec le contrat proposé à Leo, la masse salariale représentait 110% des revenus du club. Vu le fair-play financier de la Liga, c’était impossible. Les chiffres du club, après notre audit, sont bien pires que ce l’on nous avait dit. Les pertes sont bien plus importantes que nous le pensions. Tout cela ne nous donne aucune marge salariale», a-t-il regretté.

Laporta s’en est également pris à la Liga qui selon lui, est aussi coupable du départ du sextuple Ballon d’Or de la Catalogne, tout en critiquant vivement l’accord passé entre l’instance dirigée par Javier Tebas et le fonds d’investissement CVC. «Le fair-play financier ne nous a pas permis d’enregistrer le contrat avec lequel nous étions tombés d’accord avec Lionel Messi. Nous aurions pu l’enregistrer si nous avions accepté un accord avec la Liga qui prévoyait purement et simplement d’hypothéquer une grande partie des droits TV du club pendant un demi-siècle, ce que j’ai refusé. Je ne peux pas engager le club sur 50 ans concernant une source de revenus comme les droits TV. Le montant évoqué est bien inférieur à ce que représente, pour nous, 10% de la Liga», a-t-il lâché.

publicité

Le Barça au-dessus de Messi

Le boss du Barça a longtemps insisté durant son intervention sur l’importance du FC Barcelone par rapport à ce dossier. «Cette institution a 120 ans, elle est au-dessus de tout le monde, même au-dessus du plus grand joueur de l’histoire qu’on remerciera jamais assez», avant de continuer et de révéler que prolonger Messi aurait mis le club en grand danger. «Les chiffres et les pertes sont pires que prévu. Notre masse salariale ne laisse aucune marge. Je ne peux pas prendre une décision qui pourrait détruire le club, le Barça est la chose la plus importante.»

Par ailleurs, le successeur de Bartomeu a révélé que son désormais ex-joueur a été touché par la décision: « Il n’était pas content mais il sait que nous devons nous confronter à la réalité ». Il a également confirmé que le récent vainqueur de la Copa America faisait l’objet d’autres propositions, en dehors de la prolongation espérée par le FC Barcelone. «Je ne veux pas générer de faux espoirs. Au cours des négociations, nous avons su que le joueur avait eu d’autres offres. Il y avait une limite de temps, à la fois pour nous parce que la Liga commence sous peu et pour ses représentants parce qu’ils ont besoin de temps. Si le fair-play reste rigide, le joueur a également besoin de temps pour voir ce qu’il va faire – pour évaluer sa situation et examiner d’autres options», a conclu le président du Barça.