Mahrez dément les propos polémiques rapportés par The Sun

Présent au rassemblement des Verts pour entamer les éliminatoires de la Coupe du Monde ce jeudi avec la réception de Djibouti au stade de Blida, Riyad Mahrez est en colère contre un quotidien britannique qui a déformé récemment ses propos.

L’attaquant de Manchester City est révolté par un article du tabloïd The Sun à son sujet, lui attribuant des propos qu’il n’a pas tenus à l’encontre de ses coéquipiers en club. En fait, le média en question a mal traduit l’interview accordée récemment par le champion d’Afrique à Canal+ lors de l’émission La Clique de Mouloud Achour. Durant un passage, le natif de Sarcelles évoque des footballeurs amis « qui se foutent un peu » des résultats des autres équipes et qui ont une passion modérée pour le football. Pensant que le joueur algérien a utilisé le mot vestiaire dans ses propos, l’auteur de l’article a vite déduit et à tort, qu’il visait ses camarades de City. « Je n’ai jamais dit cela ou quelque chose qui s’en rapproche », a réagi Mahrez dans un tweet publié ce jeudi, soit à quelques heures du coup d’envoi de la rencontre Algérie – Djibouti. Un cinglant démenti qui en dit long sur le mécontentement du capitaine des Verts, très soucieux de son image.

Dans son entretien pour Canal+, Mahrez a déploré que certains joueurs professionnels qu’il a pu côtoyer s’intéressent plus à l’argent qu’au football, sans toutefois faire aucune allusion à ses partenaires de Manchester City. « Il y a des amis footballeurs qui ont de bonnes carrières et ils n’aiment pas le football. Ils le font parce qu’ils sont obligés, car il y a de l’argent. Pour moi, le football, c’est une passion. On commence à être sur la fin et à se poser la question « Qu’est-ce que je vais faire dans le football ? ». Car franchement, il n’y a que ça dans ma tête ».

publicité