Les 10 meilleurs buteurs de l’histoire des Verts

Abdelhafid Tasfaout détient toujours le record des buts marqués avec la sélection algérienne.

Auteur d’un quadruplé historique face à Djibouti, jeudi soir pour le compte des qualifications au Mondial 2022, Islam Slimani est revenu à seulement une petite unité du recordman des buts de la sélection algérienne, Abdelhafid Tasfaout. Découvrez dans ce classement le top 20 des meilleurs buteurs de l’histoire des Verts :

1. Abdelhafid Tasfaout (36 buts en 80 matchs)

En inscrivant ses deux premiers buts en sélection le 16 décembre 1991 face au Sénégal, en match amical disputé au stade du 5 Juillet (3-1), l’enfant d’E Bahia n’imaginait sans doute pas qu’il allait trôner un jour en tête du classement des meilleurs buteurs des Verts. L’ancien joueur du MCO et de l’ASMO, passé aussi par l’AJ Auxerre et Guingamp, possédait un redoutable sens du but qui lui a permis de marquer au fer rouge l’histoire du football algérien.

publicité

2. Islam Slimani (35 buts en 74 matchs)

Islam Slimani a marqué le plus important de sa carrière face à la Russie, lors du Mondial 2014, envoyant les Verts en huitièmes de finale pour la première fois de leur histoire.

Buteur racé, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais ne tardera certainement pas à battre le record de Tasfaout. Un tel exploit serait amplement mérité pour l’ancien joueur du CR Belouizdad qui empile en sélection les buts comme les perles. On pense surtout à celui marqué face à la Russie en 2014 au Brésil qui a permis à l’Algérie de se qualifier pour la première fois de son histoire en huitièmes de finale de la Coupe du monde.

3. Rabah Madjer (28 buts en 86 matchs)

Rabah Madjer inscrit face à l’Allemagne le plus premier but de l’histoire des Verts en Coupe du monde.

Il est sans doute le joueur le plus iconique de l’histoire des Fennecs. Technicien hors pair, l’enfant de Hussein Dey a inscrit des buts légendaires en sélection. Il est d’ailleurs l’auteur de la première réalisation des Verts dans une phase finale de Coupe du monde, en 1982 face à l’Allemagne (2-1). Grand artisan du premier sacre africain des Verts en 1990 à Alger, l’ancienne star du FC Porto a gravé son nom à jamais dans l’histoire du football algérien et mondial.

4. Lakhdar Belloumi (28 buts en 100 matchs)

Lakhdar Belloumi, le magicien.

Beaucoup le considèrent comme le joueur le plus doué de l’histoire des Verts, toutes époques confondues. Avec ses 100 apparitions entre 1978 et 1989, le natif de Mascara détient le record du nombre de sélections en équipe d’Algérie. De par ses qualités techniques hors du commun, ses dribbles et sa vision de jeu, il a longtemps marqué les esprits, tout comme son fameux but qui a terrassé l’Allemagne en 1982 à Gijón, permettant à l’Algérie de décrocher sa première victoire dans une phase finale de Coupe du monde.

5. Djamel Menad (25 buts en 79 matchs)

Djamel Menad, une machine à marquer des buts.

Il est le meilleur avant-centre de son époque. Obsédé par le but, il est l‘unique joueur algérien à terminer comme seul meilleur buteur d’une Coupe d’Afrique des nations. Grâce justement à ses quatre pions inscrits à la CAN 1990, l’ancien baroudeur de la JS Kabylie a grandement contribué au tout premier sacre continental des Verts.

6. Hilal Soudani (23 buts en 52 matchs)

Hilel El Arbi Soudani fait partie des redoutables buteurs des Verts de la dernière décennie.

Formé à l’ASO Chlef avec laquelle il a remporté le premier de champion d’Algérie dans l’histoire du club, il a longtemps incarné la nouvelle génération des attaquants des Verts. Adroit des deux pieds, il possède également un excellent jeu de tête qui lui a permis de marquer de nombreux buts en sélection. Mais sa baisse de régime ces trois dernières années ont stoppé net son élan, d’où son éviction par Djamel Belmadi.

7. Riyad Mahrez (22 buts en 65 matchs)

Riyad Mahrez permet aux Verts d’accéder en finale de la CAN 2019 en signant un somptueux coup franc face au Nigéria (2-1).

A 30 ans, l’actuel capitaine des Verts possède déjà le plus beau palmarès de l’histoire de la sélection.  Jugez-en : la star de Manchester City fait partie des rares rescapés de l’équipe de Vahid Hallolhodzic qui a atteint les huitièmes de finale du Mondial 2014 et a été l’un des grands artisans du sacre des Fennecs lors de la CAN 2019. Son mémorable coup franc face au Nigéria en demi-finales du tournoi égyptien est resté à jamais dans la mémoire collective des Algériens.

8. Baghdad Bounedjah (21 buts en 43 matchs)

Baghdad Bounedjah au moment d’inscrire le but de la victoire en finale de la CAN 2019 face au Sénégal (1-0).

Auteur du but du sacre des Verts en finale de la CAN 2019 face au Sénégal en Égypte, l’attaquant d’Al-Sadd possède l’un des meilleurs ratios dans l’histoire de la sélection (0.48buts). Il pourra aspirer à long terme à battre le record des buts marqués chez les Fennecs que s’apprête à effacer son coéquipier en sélection, Islam Slimani.

9. Tadj Bensaoula (20 buts en 52 matchs)

Tedj Bensaoula dans ses œuvres face au Chili (3-2) lors du Mondial 1982 en Espagne.

Celui qu’on surnommait « La Gazelle » à cause de sa vitesse et son agilité, était un formidable joueur de l’équipe d’Algérie de la fin des années 70 et débuts 90. Ce n’est pas un hasard qu’il a été à la pointe de l’attaque des Verts lors du fameux Mondial 82 où il avait inscrit un but contre le Chili. Mais l’ancien baroudeur du MC Oran a frappé beaucoup plus les esprits en 1979 à Casablanca, en signant un mémorable hat-trick face au Maroc (1-5), dans le cadre des éliminatoires des Jeux olympique 1980 de Moscou.

10. Rafik Saifi (18 buts en 64 matchs)

Rafik Saifi et son fameux coup du foulard face au Brésil (0-2) en match amical disputé à Montpellier en juin 2007.

Considéré comme l’un des joueurs les plus talentueux de sa génération, l’ancienne coqueluche du MC Alger a réussi un parcours honorable en sélection. Joueur complet, il a fait partie des joueurs qui ont contribué à la qualification de l’Algérie au Mondial 2010, après une absence de 24 ans dans la compétition mondiale.