Mondial 2022 (Q): l’Algérie bute sur les Étalons mais prolonge son invincibilité

Accrochés par Burkina Faso, ce mardi soir à Marrakech (1-1), dans le choc du Groupe A des qualifications pour le Mondial 2022, la sélection algérienne rate une nette opportunité d’entrevoir le tour des barrages.

Après avoir longtemps mené face aux Étalons, les Verts ont fini par concéder l’égalisation après avoir flanché physiquement en seconde période. Mais les coéquipiers de Riyad Mahrez réalisent tout de même une bonne opération sur le plan comptable, eux qui ont joué ce match hors de leurs bases. Ce nul leur permet aussi de porter désormais leur incroyable série d’invincibilité à 29 rencontres, toutes compétitions confondues.

Certes, les champions d’Afrique n’ont pas pu sortir l’artillerie lourde comme ils l’ont fait quelques jours plus tôt à Tchaker face à Djibouti (8-0). Mais cela s’explique bien évidemment par la force de l’adversaire qui plus est, a mis beaucoup d’intensité dans leur jeu. D’ailleurs, Djamel Belmadi a décidé de modifier son dispositif tactique, en jouant avec un seul attaquant de pointe au leu de deux. Le choix s’est porté sur Islam Slimani au détriment de Baghdad Bounedjah. Remplaçant jeudi passé, Sofiane Feghouli a retrouvé donc sa place de titulaire.

publicité

Mais le 4-4-1-1 mis en place par Belmadi a fonctionné seulement en première période, avant de montrer ses limites lors de la deuxième moitié du match. Positionné en soutien de Slimani, le même Feghouli, servi sur un plateaux par l’attaquant lyonnais, ouvre le score dés la 18e minute. Ramy Bensebaini aurait pu doubler la mise, mais sa tête est sauvé sur la ligne par l’excellent Hervé Koffi (25e). Il fallait attendre à la 29e minute pour assister à la première occasion franche des Burkinabés sur un tir de Lassina Traoré, bien capté par Mbolhi (29e) Passeur décisif sur l’ouverture du score, Islam Slimani aurait pu égaler le record d’Abdelhafid Tasfaout du nombre des buts marqués en sélection. Mais en dépit d’un superbe dribble sur Issoufou Dayo, l’ancien sociétaire du CRB a buté sur Hervé Koffi (31e).

Les Verts méconnaissables en seconde période

Aprés avoir reçu un deuxième avertissement par le même Lassina Traoré avant la pause (45+2), les Fennecs vont s’éteindre au fil des minutes de la seconde période, laissant ainsi l’initiative du jeu à leur adversaire. Ce dernier s’est montré de plus en plus menaçant. et c’est le plus logiquement du monde qu’Abdul Tapsoda égalisait à bout pourtant après s’être facilement défait du marquage d »Aissa Mandi (64e). Malgré la rentrée du tandem Bounedjah- Benrahma, les hommes de Belmadi ne sont jamais à reprendre l’avantage, ni à inquiéter les Étalons. Pis, M’bolhi était à deux doigts d’encaisser un deuxième but assassin dans les dernières minutes de la partie sur une frappe terrible de Hassan Bandé (86e). Mais une minute plus tard, Mahrez aurait pu bénéficier d’un penalty suite à une faute à une faute commise contre lui dans la surface.

Malgré ce nul, l’Algérie conserve la première place de son groupe grâce à une meilleure différence de buts par rapport au Burkina Faso. Mais les Fennecs devront élever leur niveau pour la suite de leur parcours lors de ces qualifications pour le Mondial 2022 s’ils veulent aller au Qatar.