Delort répond aux attaques des supporters de Montpellier

Dans une interview accordée à Nice-Matin ce vendredi, Andy Delort revient sur son choix de signer à l’OGC Nice cet été, qui a été mal vécu à Montpellier.

Malgré la réaction hostile affichée à son égard par de nombreux supporters du MHSC, l’attaquant international algérien ne regrette pas d’avoir changé d’air durant l’intersaison. Au contraire, le joueur bientôt âgé de 30 ans, se dit ravi d’avoir rejoint le Gym dont le projet sportif l’a convaincu. « Quand j’ai pris la décision de quitter Montpellier, j’ai eu pas mal d’opportunités. Il y avait notamment Nice, avec un très beau projet. On me l’a présenté, je l’ai compris. Ce club me plaît depuis pas mal d’années. Cet été, je suis venu en vacances en famille, avec ma femme et mes enfants. On avait vraiment kiffé ces deux, trois jours ici.”, raconte Delort, qui ne digère toujours pas les attaques dont il a fait l’objet par ses anciens fans.

« C’est allé trop loin dans la haine. Je peux comprendre la déception suite à certaines déclarations de ma part. Montpellier, c’est le club de chez moi, j’y ai passé trois années exceptionnelles. A un moment, en tant que joueur professionnel, j’ai aussi le droit de rêver et de viser plus haut. A 29 ans, c’était le moment. Je ne pouvais pas laisser passer cette opportunité de rejoindre Nice. En trois ans, j’ai battu des records de buts, tout donné pour ce maillot et fait plein de choses autour. Je ne mérite pas ça, mais c’est leur problème… », explique-t-il.

publicité

Enfin, interrogé sur la date de son retour à la Mosson sous le maillot des Aiglons (le 13 mars), Delort n’a pas hésité à tacler certains supporters montpelliérains : “C’est amusant de voir des gens te menacer, alors que six mois avant, ils te réclamaient des maillots. Je suis très attendu. Cela tombe bien, j’adore les matchs comme ça. Plus y’a de l’amour, plus y’a de la haine (sourires).”

La mise au point sur Marseille

Contacté également par l’OM durant le mercato estival, Andy Delort a dû mettre les choses au clair au sujet de ses déclarations faites il y a quelques années quand qu’il jouait à Caen dans lesquelles il déclarait sa flamme pour le club phocéen. « Je vais mettre les choses au clair et rectifier certaines choses. J’ai dit ça car mon père était fan de l’OM quand j’étais petit. Il suivait ce club dans les années 90 et m’a souvent amené avec lui au stade. Aujourd’hui, ça n’a plus rien à voir, je suis un joueur professionnel, je joue en Ligue 1 contre eux. Pour en finir avec ce débat, je suis très fier de porter le maillot du Gym, je suis bien là », précise-t-il dans les colonnes de Nice-Matin.