Belmadi lâche ses vérités sur Andy Delort

À la veille du premier acte de la la double confrontation face au Niger pour le compte des qualifications pour le Mondial 2022, Djamel Belmadi a mis les choses au clair concernant le cas Andy Delort qui alimente l’actualité footballistique.

Présent ce jeudi en conférence de presse, le coach des Verts a longtemps perduré le suspense afin de s’exprimer à la fin sur la non-convocation de l’attaquant de l’OGC Nice pour l’actuel rassemblement des Verts. « Il y a un petit mois, j’ai reçu une information d’acteurs du football que comme quoi, au moment de sa signature à Nice, Andy aurait signé un document stipulant qu’il n’irait pas à la CAN. Ça m’a ébranlé un peu, mais je me suis dis ‘wait and see’. Il y a quelques jours, Andy m’envoie ce message en disant qu’en accord avec l’OGC Nice. Il a décidé de privilégier son club, car il veut réussir son challenge, et que pour ça il devait mettre l’équipe nationale entre parenthèses, mais uniquement pendant un an. Donc évidement pas de CAN, ce qui m’a été dit il y a un mois m’a été confirmé par le joueur lui-même », a déclaré Belmadi à ce sujet laissant entendre que Delort ne mettra plus les pieds en sélection tant qu’il sera toujours à la tête des Fennecs. « Il était toujours dans mes listes le fait qu’il soit algérien. De facto, il n’est plus sélectionnable, peut-être dans un an avec quelqu’un d’autre. »

Par ailleurs, Djamel Belmadi s’est montré très critique envers la direction de l’OGC Nice pour avoir exigé à son international algérien de renoncer à disputer la CAN 2022. « C’est pas comme ça qu’on fait. J’ai blâmé Delort mais aussi club. Le directeur sportif m’a appelé, je lui ai dis ce que je pense », a ajouté Belmadi en rappelant ue Delort était un joueur important et qu’l avait largement de temps de jeu avec lui « quand il était disponible. »

publicité

S’il a pointé du doigt l’engagement de Delort chez les Verts, l’ancien joueur du PSG et l’OM s’est montré en revanche élogieux envers Yannis Lagha, qui a refusé récemment une convocation de l’équipe de France des U18 pour jouer pour l’Algérie. « On a parlé de Lagha entre nous. Je lui tire mon chapeau. C’est désormais le premier joueur à avoir renoncé à une équipe de France jeune pour l’Algérie. On n’en a jamais eu auparavant. On souhaite du succès à Lagha en sélection mais aussi en club. Il a tout notre soutien pour son avenir », a-t-il affirmé à ce sujet.