Algérie – Burkina Faso (J-1): Belmadi allume Malo

Le coach des Verts Djamel Belmadi.

Djamel Belmadi a répondu à sa manière à la guerre psychologique que lui livré ces derniers temps le sélectionneur des Etalons Kamou Malo.

Présent ce lundi en conférence de presse à la veille du choc face au Burkina Faso, décisif pour une place en barrages du Mondial 2022, le coach des Verts a commencé à lancer une grosse pique à son homologue burkinabé, frisant même l’humiliation, en faisant semblant ne pas connaître le nom de celui-ci. « il s’appelle comment déjà le sélectionneur du Bukina Faso ? Malo c’est ça ? », s’est-il interrogé à l’adresse de l’officier média de la FAF, Salah-Bey Aboud, qui était assis à sa droite.

Belmadi a ensuite lancé un défi à Malo assurant déjà savoir quelle équipe ce dernier alignerait en face ce mardi, tout en répondant aux critiques sur l’immobilisme chez la sienne : « J’ai sélectionné 35 joueurs durant la campagne de qualifications, 32 ont joué. C’est une réponse à ceux qui disent que l’équipe ne change pas, que nous sommes dans l’immobilisme parce qu’ils voient Mahrez à chaque trêve. Nous sommes l’équipe en Afrique qui évolue le plus dans le onze de départ. Je suis tout ça attentivement. Je suis quasiment certain que Kamou Malo ne sait pas quelle équipe d’Algérie démarrera alors que moi je le sais pour son équipe. », a-t-il déclaré avec un ton provocateur.

publicité

Le technicien vainqueur de la CAN 2019 est allé même jusqu’à donner tout le onze rentrant du Burkina Faso, devant une assistance hilare. « Moi je peux donner l’équipe avec laquelle Malo va jouer demain. Vous la voulez vraiment ? Ok. Dans les buts, ça sera Koffi qui soi-disant était blessé contre le Niger. Je dis soi-disant bizarre parce que c’est lui le gardien habituel de l’équipe. Il est resté en Belgique s’entraîner avec son club et il n’a pas joué contre le Niger. Il mettra Kaboré arrière droit, Dayo et Tabsoba (dans l’axe), Yago comme arrière gauche. Concernant son milieu de terrain à trois qui bouge un peu, ça peut être un 2-1 ou 1-2 avec Guira, Dabo et Sangaré. Sinon à droite, il a le choix entre Sanogo ou Bayala. A gauche, ça va être Bandé et avec l’absence de Lassina Traoré et Konaté il mettra sûrement un jeune peut-être Ouattara. Voilà son onze », a détaillé Belmadi.

Et de conclure sur une pointe d’humour : « Sinon pour les Burkinabés, ils savent que Mahrez qui va jouer demain, parce que ce n’est pas Amoura qui sera aligné, du moins pour ce match. Sinon pour le reste, je ne pense pas. » Sacré Belmadi!