BeIN: six nouveaux contrats grâce à Messi

Depuis le transfert de Lionel Messi au PSG, en août dernier, la Ligue 1 est devenue très rentable au niveau international en termes de droits télés, via son détenteur exclusif, beIN Sports.

Selon l’Equipe, le groupe qatari qui règle 75 millions d’euros par saison de minimum garanti à la Ligue pour gérer la commercialisation des droits télé à l’étranger, a signé six nouveaux contrats de diffusion pour le cycle 2021-2024, en août dernier. La Belgique (Eleven Sports), l’Inde (Viacom 18) et le Vietnam (Reddentes Sports), qui ne retransmettaient plus le Championnat ces dernières saisons, ont récupéré les droits. Alors que la Suède et la Norvège, ce sont de nouveaux diffuseurs, respectivement Amedia et Bonnier, qui ont signé pour la diffusion de la Ligue 1. Ce qui porte le total des diffuseurs de beIN Sports à plus de 50 sur plus de 200 territoires.

En Espagne, beIN Sports a vendu les droits à Enjoy TV, une agence qui n’a pour l’instant pas trouvé d’accord avec l’ancien diffuseur de la L1 : Telefonica. En attendant, les matches du PSG sont retransmis en clair sur Telecinco et sur Twitch via le streamer Ibai Llanos.

publicité

Quoiqu’il en soit, l’arrivée du sextuple Ballon d’Or au PSG a fait grimper en flèche les audiences de beIN Media Group, propriété du Qatar comme le PSG, qui s’en d’ailleurs félicité ce jeudi via un communiqué. « La venue de Messi s’est déjà traduite par une augmentation du nombre de téléspectateurs, beIN Sports MENA (diffuseur en Afrique du Nord et au Moyen-Orient) ayant enregistré une hausse de plus de 76 % de l’audience lors du Classique contre l’Olympique de Marseille le 24 octobre dernier. »