Affaire Zelfani: la FIFA ouvre une enquête disciplinaire contre la JSK

La FIFA a ouvert une procédure disciplinaire contre la JS Kabylie dans le cadre de l’affaire qui l’oppose à son ex-entraîneur Yamen Zelfani ainsi qu’à à son adjoint Fakhri Beltaïef, « pour non-exécution du verdict prononcé le 11 août dernier », révèle ce samedi Liberté.

Le quotidien francophone rapporte que la direction de la JSK a été sommée par la FIFA de payer la somme de 1 milliard 200 millions de centimes à Zelfani et 530 millions de centimes à Beltaïef pour licenciement abusif. L’affaire sera traitée le 16 décembre prochain comme mentionné dans le document adressé jeudi au club de Djurdjura dont Liberté s’est procuré une copie. La FIFA précise que la JSK a six jours devant elle pour défendre sa position à travers un rapport écrit, et ce, à partir de la date du 25 novembre.

La JSK a intérêt à régulariser la situation des deux techniciens tunisiens, faute de quoi, elle risque une interdiction de recrutement pour trois périodes consécutives de transfert et une forte amende, comme l’indique le code disciplinaire de la FIFA.

publicité

Pour rappel, Yamen Zelfani avait débarqué à la JSK en janvier 2020 en compagnie de son adjoint Fakhri Beltaief. L’ex-coach kabyle avait été limogé dix mois plus tard suite au refus de la DTN de la FAF de lui délivrer une licence d’entraîneur. Le technicien de 42 ans n’ayant pas le diplôme requis pour coacher en Algérie (CAF A).