CAN 2022: Halilhodzic révèle que certains clubs européens ont menacé des joueurs

Le sélectionneur du Maroc Vahid Halilhodzic.

Dans un entretien accordé à l’AFP, le sélectionneur du Maroc Vahid Halilhodzic a évoqué la menace des clubs européens de ne pas libérer leurs internationaux pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations, prévue du 9 janvier au 6 février au Cameroun.

« Avec la situation sanitaire, c’est de plus en plus compliqué et difficile », a déclaré l’entraîneur dans un entretien téléphonique avec l’AFP, au lendemain de la menace brandie par l’Association européenne des clubs (ECA) d’empêcher leurs joueurs de participer au grand tournoi continental, déjà reporté d’un an.

« Il y a une grosse question, aura-t-elle lieu ou pas? Pour l’instant, c’est une grosse bataille entre différents lobbyings », a encore commenté l’ancien coach des Verts. « Les joueurs sont obligés de venir en équipe nationale, mais tous les clubs font tout pour que les joueurs ne viennent pas, certains ont menacé des joueurs, leur ont dit qu’ils pouvaient perdre leur place, être transférés… », a-t-il affirmé.

publicité

Coach Vahid prévient ses joueurs

En dépit de la menace subies par des internationaux africains de la part de leurs clubs afin de les inciter à ne pas prendre part part à la prochaine CAN, Vahid Halilhodzic avertit déjà ses joueurs en cas de refus à rejoindre les Lions de l’Atlas au Cameroun. « Vraisemblablement, ce sera un gros problème d’avoir tous les joueurs qui jouent en Europe. De mon côté, si le joueur ne vient pas, cela veut dire que son attachement à l’équipe nationale n’est pas assez présent (…), je peux refuser de prendre dans le groupe quelqu’un qui refuse de venir, même si la menace existe de la part des clubs. Il peut dire au revoir à l’équipe nationale », prévient coach Vahid.

Interrogé mercredi sur les rumeurs persistantes d’annulation ou de nouveau report du tournoi, un haut dirigeant de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) avait qualifié ces spéculations de « fake news ».