Ligue 2: le joueur du MC Saida Sofiane Loukar décède en plein match

Sofiane Louakar est décédé suite à une crise cardiaque.

Le football algérien est en deuil. Le défenseur du MC Saida, Sofiane Loukar, est décédé samedi en plein match de son équipe sur le terrain de l’ASM Oran, pour le compte de la 10e journée de la Ligue 2.

Agé de 28 ans, le capitaine du Mouloudia a succombé à une crise cardiaque quelques minutes après son télescopage avec son gardien adverse Bendoula au milieu de la première mi-temps (26e). Victime d’un traumatisme crânien, Loukar avait pourtant repris le jeu après avoir reçu les premiers soins de la part du staff médical avant de s’écrouler sur le terrain à la 35e minute.

Transféré en urgence vers l’hôpital d’Oran, le défunt a rendu l’âme quelques minutes seulement avant son arrivée sur les lieux. L’annonce de son décès à la mi-temps du match a provoqué une onde de choc au stade Bouakeul. Ses camarades étaient d’ailleurs inconsolables, tout comme les joueurs locaux. L’arbitre a dû alors mettre fin à la partie au moment où le MCS menait au score (1-0).

publicité

De nombreux joueurs ont partagé leur vive émotion sur les réseaux sociaux, à l’image de l’attaquant de l’OGC Nice, Andy Delort qui était le premier à présenter ses condoléances à la famille de Loukar ainsi qu’à ses coéquipiers, suivi de Riyad Mahrez, Youcef Belaili et également Franck Ribery. Idem pour le président de Fédération algérienne de football (FAF), Charaf-Eddine Amara et celui de la Ligue de football professionnel (LFP), Abdelkrim Medouar, qui ont publié un message de condoléances sur le site de leurs instances respectives. Le sélectionneur national Djamel Belmadi, a appris lui aussi avec « beaucoup d’émoi et de tristesse la nouvelle du décès du capitaine du MC Saïda », tout en témoignant sa compassion à ses proches.

Suite à cette disparation tragique, la rédaction du Score présente toutes ses condoléances à la famille du défunt, à ses proches et apporte tout son soutien au MC Saida, son club. « A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons. »