CAN 2022: Belmadi et Mahrez annoncent la couleur

Djamel Belmadi et Riyad Mahrez se sont présentés aux médias à la veille du premier match des Verts à la CAN 2022.

Présents ce mardi en conférence de presse, sa première durant la CAN 2022, le sélectionneur national Djamel Belmadi et son capitaine Riyad Mahrez, ont évoqué les grands débuts des Verts au Cameroun où ils tenteront de mettre la main sur un deuxième sacre continental de suite.

A la veille d’affronter la Sierre Leone pour son entrée dans la compétition, Djamel Belmadi a annoncé d’emblée la couleur concernant les ambitions de son équipe. « On mettra tout en œuvre pour essayer de garder notre titre. On vit avec cette pression. Il y a une différence avec 2019 mais même en 2019 on avait déjà annoncé que notre objectif était de l’emporter donc on a l’habitude », a déclaré le coach des Verts.

Concernant son effectif, le patron des Verts a laissé entendre que Ramy Bensebaini pourrait être indisponible pour le match de mardi, tout comme Mehdi Tahrat, testé au Covid-19 à Doha, et dont l’arrivée au Cameroun est retardée à mardi. « Ramy Bensebaini est malade mais ça n’a rien à voir avec le Covid-19. Quant à Mehdi Tahrat, il arrivera ce matin inchallah ».

publicité

Par ailleurs, Belmadi est revenu brièvement sur l’absence de Riyad Mahrez lors du stage de Doha et notamment lors match amical face au Ghana, sans toutefois expliquer que l’attaquant de Manchester City était également indisponible en raison de son mariage. « Riyad Mahrez a enchainé pas mal de matchs durant ce Boxing Day et il était convenu de le laisser un peu plus de récupération. C’est moi qui ai voulu ça », a-t-il affirmé à ce sujet.

Concernant le premier match de la CAN 2022 face à la Sierra Leone, Belmadi ne le prend surtout pas à la légère car pour lui « il n’y a pas de petites équipes en Afrique » comme il n’a cessé de répéter.« La Sierra Leone était dans le groupe du Nigeria et du Bénin dans les qualifications de cette CAN. Ils ont ce match référence au Nigeria, où ils ont fait 4-4. Il faudra faire attention parce qu’il n’y a pas de petite équipe en Afrique. Si nous baissons la garde, nous le paierons cher. Il ne faut pas sous-estimer ces équipes-là», a-t-il prévenu.

Le sélectionneur des Fennecs a également été invité à donner son avis sur l’introduction de la VAR durant la VAN 2022, et ce dès la phase de poules. « C’est une bonne chose qu’elle soit présente dès les premiers match, car la VAR va permettre d’avoir moins de décisions injustes, même si ce ne sera évidemment pas parfait.»

A noter enfin que Belmadi a affiché son soutien pour les trois journalistes algériens agressés dimanche à Douala, tout espérant que « justice sera faite ». Le technicien de 45 ans a également présenté ses condoléances à la famille d’Abdelkrim Kerroum, ancien joueur international et membre de la glorieuse équipe du FLN, décédé dimanche à l’âge de 85 ans.

Mahrez : « Faire quelque chose de grand pour le pays »

Présent aux côtés de Belmadi, le capitaine des Verts Riyad Mahrez a lancé un signal fort à la veille de l’entrée en lice des tenants du titre à la CAN 2022. « On arrive avec beaucoup d’envie et d’ambitions de faire la même CAN que 2019 et essayer de faire quelque chose de grand pour le pays ».

Toutefois, l’ailier de Manchester City refuse de considérer les Verts comme les favoris en puissance pour le sacre final. « Nous sommes les tenants du titre, mais ça ne veut pas dire que nous sommes favoris et que nous allons la gagner encore une fois », a-t-il tempéré. Il s’attend même à un tournoi plus difficile que celui vécu lors de la dernière édition en Egypte. « Ce sera plus dur que la CAN 2019. Le niveau est plus élevé et les équipes sont meilleures », a-t-il argumenté.

Enfin, la star des Citizens assure n’avoir pas eu de problème avec son club pour rejoindre la sélection en prévision de la CAN 2022 qui durera presque un mois. « Ça s’est passé très normalement, ils n’avaient pas leur mot à dire (les clubs) car c’est un grand tournoi comme l’Euro ou la Copa America », a-t-il commenté.