CAN 2022: l’incroyable bourde de l’arbitre zambien du match Tunisie – Mali !

L'arbitre zambien du match Tunisie- Mali lJanny Sikazwe, a sifflé la fin du match deux fois avant la 90e minute !

L’arbitre du match Tunisie – Mali (1-0) disputé ce mercredi après-midi à Limbé pour le compte la première journée du groupe F de la CAN 2022, est au cœur d’une énorme polémique.

Incroyable mais vrai. Alors que les Aigles menaient 1-0, le Zambien Janny Sikazwe a sifflé à deux reprises la fin du match avant même la 90e minute. D’abord à la 85e puis à la 89e, provoquant ainsi la colère des Tunisiens. D’autant plus que le 4e arbitre avait le panneau entre les mains pour signifier le temps à ajouter. Le match ayant été interrompu à plusieurs reprises. Pris à partie par les vaincus, furieux par une telle décision, certes incompréhensible, l’arbitre a dû être escorté hors du terrain.

Alors que tout le monde pensait que le match est allé malgré tout à son terme, un coup de théâtre s’est produit dans la salle des conférence du stade. En effet, alors le sélectionneur malien Mohamed Magassouba répondait aux nombreuses questions des médias, un officiel de la CAF est venu l’informer que la partie allait reprendre avec un nouvel arbitre pour finir les 15 secondes restantes dans le temps règlementaires ainsi que trois minutes de temps additionnel !

publicité

Finalement, les Tunisiens ne sont en fait pas revenus sur le terrain contrairement aux Maliens. Le nouvel arbitre a dû siffler définitivement la fin du match sans attendre les 3 minutes supplémentaires attendues. Le Mali s’est imposé1-0 grâce à un penalty transformé par Ibrahima Koné à la 48e minute. Alors que la Tunisie avait loupé un penalty à la 77e par Whabi Khazri.

Suspendu en 2018 à cause de suspicions de corruption

Janny Sikazwe qui en est à sa 5e CAN, a déjà été suspendu par la CAF en novembre 2018. Le referee zambien avait été sanctionné par la commission de discipline de la CAF à cause de suspicions de corruption au vu de quelques actions litigieuses durant la demi-finale retour de la Ligue des Champions africaine 2018 entre l’Espérance de Tunis et Primeiro de Agosto, dont un but valable aux Angolais, synonyme de qualification…